Lutte contre les gaz à effet de serre : pourquoi un projet cible les foyers améliorés à Diourbel

Lutte contre les gaz à effet de serre : pourquoi un projet cible les foyers améliorés à Diourbel

Pour lutter contre les gaz à effets de serre, le Projet de renforcement de la croissance de vente des foyers améliorés (RFA) ambitionne de toucher 878 villages de la région de Diourbel d’ici cinq ans. "C’est un projet qui a pour objectif d’accélérer la vente de foyers améliorés dans ces différentes régions [d’intervention]. L’objectif c’est surtout de lutter contre les gaz à effets de serre, mais aussi contre les changements climatiques", a indiqué, jeudi,  Aïssatou Diallo Sall, coordonnatrice nationale du projet à l’ONG Concept au cours de l’atelier régional de lancement dudit projet à Diourbel, selon l’APS.
Pour la première phase, 315 villages de la région de Diourbel seront pris en compte par le projet. Il va intervenir dans 563 villages dans la deuxième phase. Au total, à Diourbel, le projet compte dérouler ses actions dans 878 villages.
Le projet de promotion d’une cuisine respectueuse du climat, d’une durée de 5 ans (2021-2025), est une initiative financée par le Fonds verts pour le climat et dont la mise en œuvre est coordonnée par la GIZ au Sénégal.
Le projet, selon les initiateurs cités toujours par l’APS, vise fondamentalement à modifier le comportement des ménages ruraux, semi urbains et urbains afin de les encourager à adopter les foyers améliorés dans leurs pratiques culinaires.
Pour Aïssatou Diallo Sall, l’ONG Concept "va jouer un rôle de formation auprès des jeunes, des groupements de femmes qui vont jouer ce rôle d’entrepreneur dans la distribution" afin de rendre davantage accessible les foyers améliorés sur l’étendue de la région.
Les foyers améliorés sont vulgarisés à travers des activités de sensibilisation (démonstrations culinaires, animations-vente, caravanes) et de communication dans les radios communautaires des différentes zones d’intervention.